Carte relationnelle, ou pas !?!

Un exemple de carte relationnelle et de plan pour Impitoyables bourgades (voir un autre billet ici). En effet, le premier chapitre discute du vocabulaire et de la manière de structure la présentation d’une Localité et de ses occupants. Que ce soient des lieux, des factions ou autre chose. Prêt pour une petite leçon de vocabulaire?

Extrait d’Impitoyables bourgades

Impitoyables bourgades utilise les différents types de Localités utilisées dans Dungeon World: village, bourg, forteresse, ville. Afin de proposer des aventures plus citadines, il est intéressant d’étendre un peu leur description dans le même esprit que celui de Jason Lutes dans En Terres Sauvages.

Tout comme une carte est indispensable pour développer aventures et exploration en terres sauvages, un Plan l’est tout autant pour bien comprendre une localité et l’appréhender d’un seul regard. Dans quel quartier peut-on se déplacer sans risque de voir disparaître sa bourse? Où se trouvent les écuries où confier ses montures après une éreintante traversée du désert? Y a-t-il une forge pour réparer les équipements abimés lors d’une escarmouches avec des humanoïdes hostiles? Quelles sont les autorités locales à qui remettre un bandit capturé sur la route? Autant de questions auxquelles le Plan de la localité peut apporter une première réponse.

Plan de Portamrax pour Impitoyables bourgades
Plan du bourg portuaire de Portamrax

Le Plan n’a pas besoin de détailler chaque maison, mais il devrait a minima esquisser le contour des Arrondissements et Quartiers (si pertinent), indiquer les artères principales ainsi que les Points d’intérêt de la localité. Une localité, même la plus florissante des cités s’inscrit dans un environnement. Il est donc souvent nécessaire que le plans inclue les alentours immédiats de la localité. Dans tous les cas, n’oubliez pas de laisser des blancs.

Contrairement aux cartes qui doivent établir les liens géographiques entre les lieux d’un territoire, le Plan d’une Localité ne doit pas nécessairement fournir une description physique de celle-ci. À la place, ce peut être une carte relationnelle indiquant les lieux intéressants et les liens thématiques entre eux. Un tel Plan présente l’avantage de montrer la toile des relations qui se sont tissées au sein de la Localité (et parfois aussi les influences extérieures) au fil du temps avant que les personnages ne débarquent. Et donc de préparer le Meneur à développer des aventures plus axées sur les intrigues et la diplomatie.

Carte relationnelle des éléments de Portamrax pour Impitoyables bourgades
Carte relationnelle des lieux, personnages et autres détails de Portamrax.

Dans un prochain billet, je vous parlerai des éléments qui peuplent une Localité et lui donne un Haut Potentiel Ludique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.